Adoptez les activités non sportives

Ce qu’on appelle activités non sportives, ce sont ce qu’on appelle communément activités physiques. Vous assimile peut-être, comme beaucoup de personnes, le sport aux activités sportives alors que ces dernières représentent en fait les activités non sportives. Néanmoins, elles apportent leur lot d’avantages et de bienfaits. Elles ne sont donc pas à négliger. Mais bien sûr, pour que vous en tiriez le plus de profit possible, il vous faut d’abord savoir ce qui est compris dans cette appellation : activités non sportives. Et ensuite, il vous sera plus facile de s’y mettre avec plus d’applications, de sérieux et surtout votre cœur.

C’est comment les activités non sportives ?

Contrairement au sport tel qu’on le conçoit, pratiqué en prenant son temps, en achetant des accessoires, des matériels et même des vêtements adaptés pour certains, les activités non sportives se font inconsciemment. Vous n’y pensez pas, vous avez la tête ailleurs, vous réfléchissez à votre journée ou rêvez de vacances et pourtant, vous les pratiquez. Quand ? Lorsque vous prenez l’escalier, lorsque vous bricolez ou que vous jardinez. Vous faites aussi des activités non sportives toutes les fois où vous faites vos courses ou que vous promeniez votre chien.

Faites des activités non sportives

Vous pourriez vous demander ce que vous gagnez en faisant, sans le « faire », des activités non sportives. Les bienfaits sont nombreux, mais retenez surtout le fait que votre fréquence cardiaque augmente sensiblement, de la même manière que si vous pratiquez un sport. Alors, ces gestes au quotidien, ne vous en privez plus, ils apportent à votre santé et à votre bien-être. Désormais, descendez du bus ou du métro une station avant votre arrêt habituel, garez votre voiture plus loin de votre destination, faites de la randonnée à pied ou à vélo, bref, faites des activités non sportives !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *